Médiation sociale

La Médiation : De quoi s’agit –il ?

La médiation est un processus par lequel des parties souhaitent soit :

  • Prévenir le déclenchement d’un conflit ;
  • Résoudre un conflit, s’il est déjà déclenché.

Il s’agit d’une démarche volontaire qui fait appel à une tierce personne dite « Médiateur », qui jouissant d’une expertise dans le domaine objet du conflit, il permettra aussi aux parties de rapprocher leur points de vue et de trouver une solution consensuelle à leur conflit.

Les Avantages de la Médiation Pré-Conflits Sociaux :

La médiation est souple et flexible, les parties y conservent le plein contrôle du déroulement et du résultat final. Le médiateur est là pour aider les parties à trouver eux mêmes des solutions à leurs conflits et non de leur imposer des solutions, le tout, dans un cadre privé et confidentiel.

La médiation comporte d’autres avantages par rapport aux recours traditionnels devant les tribunaux. En plus d’être un processus totalement volontaire, la médiation est plus rapide, moins coûteuse, confidentielle et permet de maintenir des liens plus cordiaux entre les parties.

Le rôle du Médiateur :

Le Médiateur est avant tout le facilitateur d’un dialogue social souvent dans l’impasse. Pour réussir sa mission, le Médiateur doit justifier des qualités suivantes :

  • Le professionnalisme ;
  • L’expertise ;
  • La sagesse ;
  • La confidentialité ;
  • La confiance ;
  • La neutralité, l’indépendance et l’impartialité ;
  • La disponibilité.

Processus de la Médiation :

1) Réception de la demande :

  • Une fois la demande reçue (adresse mail dédiée : emploi@cgem.ma), la Commission Emploi et Relations Sociales informe les partenaires sociaux désignés à cet effet et avise le médiateur de cette demande ;
  • Le Médiateur informe les parties des dispositions à prendre et leur fait signer un protocole d’accord de médiation.

2) Traitement de la demande :

Diagnostic du Litige :

  • Le Médiateur demande tous les renseignements sur les problèmes ou les litiges, objet du pré-conflit social ;
  • Le Médiateur clarifie et formalise les points de désaccords, les points confus et éventuellement, les points sur lesquels les deux parties sont d’accord.

• Résolution :

  • Le Médiateur déclenche la phase de négociations et recherche, avec les parties objet du conflit, les solutions appropriées ;
  • En cas d’accord sur la solution apportée via le Médiateur, les parties concluent «une transaction» qui met un terme aux divergences ;
  • Enfin, un document de transaction est rédigé et signé d’une part par les deux parties et d’autres parts par le Médiateur.