Visite de travail d'une délégation Ivoirienne au Maroc

Visite de travail d'une délégation Ivoirienne au Maroc

Dans le cadre des activités de la Commission Capital Humain et Formation du Groupe d’Impulsion Economique Maroc-Côte d’Ivoire (GIEMCI), une délégation ivoirienne, conduite par Monsieur Koffi N’DRI, Président de la Commission Formation et Recherche de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), a été reçue du 5 au 13 janvier 2017 au Maroc par Monsieur Mohamed Slassi Sennou, Président de la Commission Formation Professionnelle de la CGEM et Co-Président de la Commission Capital Humain et Formation du GIEMCI.

Cette visite d’étude a pour objectif le partage d’expérience et l’apprentissage de l’expertise marocaine dans la formation professionnelle et plus particulièrement, les mécanismes d’implication des professionnelles dans la gouvernance stratégique et opérationnelle du système d’Enseignement et de Formation Professionnelle (E&FP). Et ce, dans un but d’appropriation et par la suite, de contribution de la Confédération Générale des Entreprises de la Côte d’Ivoire, à l’évaluation et la réussite du programme Millenium Challenge Corporation (MCC) en phase préliminaire de lancement en Côte d’Ivoire. Ce programme a connu une première expérience réussie au Maroc. Il a été reconduit en 2016 en ciblant le développement du système d’éducation et de Formation Professionnelle.

M. Kofi Ndri et les membres de la délégation ont été reçus au siège de la CGEM par Monsieur Slassi Sennou qui a présenté le dispositif emploi-formation, le système d’E&FP au Maroc et sa gouvernance. La délégation a entamé sa tournée par la visite de l’Ecole Mohamed VI du BTP à Settat et se sont ensuite entretenus avec la direction de l’école.

La visite s’est poursuivie à l’institut de formation aux métiers de l’aéronautique (IMA) à Nouaceur, et ensuite à l’institut de formation aux métiers de l’industrie automobile (IFMIA).

Puis, l’école d’artisanat et des métiers traditionnels située dans les locaux de la mosquée Hassan II a également reçue la délégation où a eu lieu une visite des différents ateliers de formation de l’école.

A sa demande, la délégation a tenu une réunion avec la société DEMOS Maroc, consacrée à l’examen d’opportunité de création de centre de formation d’une part, et d’autre part, à la collecte d’informations relatives à la mise en œuvre d’un dispositif de Formation tout au long de la vie et le développement des compétences dans le domaine de l’artisanat.

C’est au tour du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle de recevoir la délégation, en la personne de son Secrétaire Général, M. El Aloua, accompagné par un nombre important des cadres du Département. Chaque axe de la Stratégie Nationale de la Formation Professionnelle à l’horizon 2021 a été présentée en détail par chaque cadre expert présent. Les discussions ont porté sur l’opportunité et les modalités de mise en œuvre d’un partenariat public-privé-privé-public (PPPP). La visite s’est poursuivie à l’Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile, à l’Institut de Formation Professionnelle Agricole à Bouknadel avant d’être reçue par l’équipe du MCC au Maroc.

À l'issue de ces visites, les membres de la délégation ivoirienne qui étaient accompagnés par leurs homologues marocains, ont été conviés à un diner officiel offert par le Département de la Formation Professionnelle. Ils ont conclu leur visite par le Centre de Formation par Apprentissage Intra Entreprise dédiés aux métiers de la viande et de la charcuterie à Mohammedia (au sein de l’entreprise Koutoubia).

M. Kofi Ndri a déclaré dans un message transmis à M. Slassi Sennou et à l’équipe de la CGEM qui a contribué à l’organisation et accompagné cette visite d’étude : « De retour à Abidjan je ne peux m'empêcher de vous exprimer toute ma satisfaction et celle de la délégation qui m'a accompagnée au cours de cette mission au Maroc. Nous avons été édifiés par tout ce que nous avons vu et entendu sur les activités et les réalisations de la CGEM. Je viens par ce message réaffirmer notre volonté de renforcer encore davantage les relations entre la Côte d'Ivoire et le Maroc d'une part et la CGECI et la CGEM d'autre part. »