Sommet du G20 : la Présidente de la CGEM appelle à l’intégration des femmes entrepreneurs dans la 4ème révolution industrielle

Sommet du G20 : la Présidente de la CGEM appelle à l’intégration des femmes entrepreneurs dans la 4ème révolution industrielle

Casablanca, le 8 juillet 2017- Mme Miriem Bensalah Chaqroun, Présidente de la CGEM, accompagnée de Mme Nabila Freidji, Administrateur et Présidente de la Commission Relations avec les Institutions Internationales de la Confédération, a participé aujourd’hui, samedi 8 juillet, à l’invitation de Jim Yong Kim, Président de la Banque Mondiale, au panel commémoratif du lancement officiel de l’initiative Women Entrepreneurs Finance (We-Fi), qui s’est tenu à Hambourg lors du G20. 

Ont également pris part à ce débat de haut niveau modéré par Mme Chrystia Freeland, Ministre Canadienne des Affaires Etrangères, M. Jim Yong Kim, Président de la Banque Mondiale, Mme Ivanka Trump, Conseillère du Président Américain Donald Trump, Mme Christine Lagarde, Directrice Générale du Fonds Monétaire International et Mme Siv Jensen, Ministre Norvégienne des Finances.

Cet événement a été marqué par la présence des chefs d’états des pays donateurs de ce fonds notamment, Mr Donald Trump, Mr Justin Trudeau et Mme Angela Merkel, qui ont donné le coup d’envoi de cette initiative.

A propos l’entrepreneuriat féminin, Mme Bensalah Chaqroun a souligné les différents défis auxquels font face les femmes dans la zone MENA et en Afrique, notamment l’accès au capital et aux marchés, et les obstacles d’ordre social et culturel. La Présidente de la CGEM a mis l’accent sur la nécessité de soutenir les PME créées ou dirigées par des femmes afin d’accélérer la transformation et la résilience des économies africaines notamment.

Mme Bensalah Chaqroun a aussi appelé les femmes à saisir le momentum de la 4ème révolution industrielle pour investir les secteurs qui façonnent nos économies, et où elles ne sont pas particulièrement présentes. 

A noter que L’initiative We-fi de la Banque Mondiale vise à mobiliser plus de 800 millions de dollars pour soutenir l’entrepreneuriat des femmes.