La lutte contre la corruption au centre d’un séminaire du Réseau Global Compact Maroc

La lutte contre la corruption au centre d’un séminaire du Réseau Global Compact Maroc

Casablanca, le 10 juillet 2019 - Le Réseau Global Compact Maroc, en partenariat avec les Commissions « Entreprise Responsable et Citoyenne » et « Éthique et Bonne Gouvernance » de la CGEM, l’Instance nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption, et Acte International, a organisé, mercredi 10 juillet 2019 au siège de Lydec, un séminaire sur la lutte contre la corruption dans les entreprises. L’objectif de cette rencontre était de débattre et d’échanger sur les outils et les bonnes pratiques en matière de lutte contre la corruption en vue de maintenir un environnement favorisant l’éthique des affaires et la compétitivité à l’échelle nationale, régionale et internationale.

Lors de son intervention, Mme Saadia Slaoui Bennani, Présidente du Conseil d’Administration du Réseau Global Compact Maroc et de la Commission « Entreprise Responsable et Citoyenne »  de la CGEM, a souligné que l’instauration de règles internes de bonne conduite, inspirées par des référentiels comme la Charte RSE de la Confédération ou les 10 Principes du Global Compact, est essentielle pour l’amélioration du comportement éthique des entreprises. Elle a également insisté sur la collaboration entre les différentes parties prenantes pour faire face à la corruption.

Par ailleurs, Mme Slaoui Bennani a affirmé que la mise en place d’institutions efficaces, responsables, transparentes et inclusives dans le cadre de l’Objectif 16 de Développement Durable (ODD) « Paix, Justice et Institutions efficaces »  est une priorité pour la réalisation des objectifs de l’agenda 2030 des Nations-Unies.

Pour sa part, M. Yassir Chokairi, Directeur du Pôle Partenariat et Développement de l’Instance nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption, a déclaré que le secteur privé est un allié incontournable dans la lutte contre la corruption. Il a aussi souligné l’importance des mécanismes juridiques qui rendent les entreprises responsables de leurs actes de corruption devant la justice et qui assurent la protection légale et économique des dénonciateurs.

Intervenant au nom de la Commission « Éthique et Bonne Gouvernance » de la CGEM, M. Abdessamad Saddouq a affirmé que la lutte contre la corruption reste au cœur de la mission de ladite Commission. Il a également évoqué le rôle majeur que joue la société civile en concert avec les institutions gouvernementales et le secteur privé face à ce fléau. 

Mme Anne Le Rolland, Directrice Générale d’Acte International, a, de son coté, partagé avec les participants des outils pratiques de prévention de la corruption en mettant l’accent sur les enjeux que les entreprises rencontrent au moment de la mise en œuvre des dispositifs.

Enfin, M. Jean Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec, a rappelé aux participants que la défense de l’intégrité, de l’honnêteté et de la transparence constitue le leitmotiv de toutes les relations quotidiennes de l’entreprise avec ses parties prenantes.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/cgeminfo/app/core/index/controllers/IndexController.php on line 552