Echange constructif CGEM/ONUDI sur le développement de l'industrie nationale

 Le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Sem li Yong a eu, mercredi à Casablanca, un échange qualifié de "constructif" avec les responsables de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).


Le responsable onusien s’est félicité de la qualité de ses entretiens avec les représentants du patronat sur les perspectives de l’industrie marocaine, assurant que cette rencontre occupe une place centrale dans le programme de sa visite dans le Royaume.

Le secteur privé a un rôle vital à jouer dans la mise en oeuvre de la stratégie nationale de développement de ce secteur, a-t-il insisté dans une déclaration à la presse au terme de cette réunion.

Le responsable onusien a souligné avoir convenu avec les représentants de la CGEM de poursuivre "l’étroite collaboration" entre les deux parties, afin d’accompagner les projets visant l’implémentation du Plan d'Accélération Industrielle (2014-2020). 

Pour sa part, le vice-président de la CGEM, Hakim Marrakchi, a fait savoir que cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en place du programme pays (Partnership country program) a été l’occasion d’examiner les moyens à même de promouvoir un développement industriel inclusif et durable au Maroc.

La CGEM, qui a suivi avec attention les recommandations de l’ONUDI, reste engagée en vue de stimuler les réformes à même de booster la croissance économique et la création de l’emploi, a-t-il dit, notant que les discutions ont porté également sur les problématiques transversales et sectorielles auxquelles le secteur privé marocain fait face en termes d’industrialisation.

L'ONUDI est l'institution spécialisée des Nations-Unies chargée de promouvoir le développement industriel pour la réduction de la pauvreté et le développement durable à l'échelle internationale.